Note :: vous lisez ce message car votre navigateur ne supporte pas les standards du Web. Nous vous suggérons de mettre à jour votre navigateur.

01 octobre 2002

Roxana Stoleru

Aram Mekhitarian

Publié à l'occasion de l'exposition consacrée à la lauréate du Prix Découverte 2002, 9/10-30/10/2002.

Plaquette de 20 pages, 15x21 cm, illustrations couleur, gratuit (épuisé).

 

Née en 1976 à Gh. Georghiu Dej en Roumanie, Roxana Stoleru émigre en Belgique avec sa famille en 1989. Elle suit alors les cours du soir de peinture de Paul Gobert à l'Académie de Watermael-Boitsfort. A son arrivée en Belgique, la peinture et le dessin sont pour elle des moyens d'adoucir les effets du déracinement et de faciliter son intégration.

Cette artiste a choisi de travailler sur le papier et d'interroger ses possibilités : la qualité pliable et fragile du matériau lui permet de considérer entre autres modalités l'endroit et l'envers d'une simple feuille. Son travail présente certaines constances : il se caractérise par une volonté de recherche e d'analyse de l'oeuvre, de sa surface et de son support. Ce travail trouve dès lors des affinités avec le groupe Supports/Surfaces (1970-1972) ou des artistes tels que Piet Mondrian, Joseph Albers ou Daniel Buren.

Son objectif est également d'explorer l'arrière du tableau - découper, peinre, redéplier et agencer. Le tableau est vu comme une architecture : l'architecture est intégrée au dessin qui est lui-même reprojeté dans l'architecture. La notion de série tient une place très importante dans l'oeuvre de Roxana Stoleru dont toute recherche purement esthétique est bannie de son travail.