Note :: vous lisez ce message car votre navigateur ne supporte pas les standards du Web. Nous vous suggérons de mettre à jour votre navigateur.

4/2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
         
29
11 septembre 2015 - 27 septembre 2015

Prix Découverte 2015

Le Prix Découverte de Rouge-Cloître, résolument orienté vers l’art contemporain, a pour objectifs la découverte et
la promotion de talents artistiques qui n’ont pas encore la place qu’ils méritent sur la scène culturelle.

Parmi les 100 candidats inscrits
au Prix Découverte 2015, le jury a invité six artistes à exposer au Centre d’Art.

L’imaginaire de Julien Brunet, à la fois poétique et construit de diverses références,
invite le spectateur à y voyager tout en le laissant s’y égarer à son gré : images tirées
de la vie contemporaine et textes peints ou collés s’harmonisent dans un souci d’exprimer
un vécu pourvu de sensibilité et d’expressivité.

Monica Gallab appréhende le quotidien, modifie le temps et décode les gestes
conventionnels et répétitifs qui nous conditionnent jour après jour. En les décontextualisant,
elle en souligne toute leur absurdité.

Entre séduction et sentiments passionnés, entre délicatesse du dessin et des formes
et expressivité des scènes, l’univers d’Annabelle Guetatra, teinté d’ironie, présente
des hommes et des femmes, souvent parés de masques et de plumes, se confrontant
ou s’adonnant aux jeux de l’amour.

Le rendu des couleurs et notre perception de celles-ci suivant notre situation dans
l’espace occupent une place prépondérante dans le travail de Céline Prestavoine :
son approche philosophique aborde la question des rapports relationnels entre
sujets perçus et percevants, de l’instabilité et de la réactivité.

L’homme, son identité, sa représentation et ses caricatures constituent les fondements
des réflexions de l’oeuvre de Simon Outers. Il se passionne aussi pour la
nature des relations à l’autre qui précèdent la confrontation verbale.

Si la nature est omniprésente dans les performances d’Alain Verschueren, sa production
plastique actuelle consiste essentiellement à la réalisation de doubles portraits
gravés au couteau, semblant surgir d’une multitude de rayures et de griffes.